Microgreffe de cheveux

L’intervention appelée microgreffe de cheveux (= micro-transplantation folliculaire = micro-implantation capillaire) permet d’apporter des cheveux dans une zone qui en manque. C’est la technique de référence pour apporter des cheveux naturels vivants, afin de re-densifier une zone capillaire déficiente. Cette intervention fournit une implantation capillaire naturelle puisqu’elle utilise vos propres cheveux. Il peut s’agir d’augmenter la densité des cheveux existants ou d’apporter des cheveux sur une zone qui n’en comporte plus. Chez l’homme, les zones les plus souvent dégarnies sont les régions des golfes et le sommet du crâne (tonsure) ; chez la femme, la perte des cheveux est le plus souvent diffuse.

Les "nouveaux" cheveux transplantés sont prélevés sur vous-même, au-dessus de la nuque car c’est une zone très dense en cheveux de bonne qualité. Dans cette région, les cheveux sont programmés génétiquement pour persister toute la vie et lorsqu'on les transplante dans une autre région, ils conservent cette caractéristique. Les cheveux transplantés sont donc définitifs. C’est un résultat pour toute la vie.

Plusieurs milliers de cheveux sont déplacés d’une zone où ils sont très nombreux vers une zone où ils sont trop peu nombreux. Ces implants capillaires ou micro-greffes sont prélevés dans la zone arrière selon un protocole chirurgical indolore.

L’aspect des cheveux greffés s’améliore jusqu'au 12ème mois : les nouveaux cheveux deviennent progressivement plus denses et plus épais. Vous aurez alors la satisfaction de retrouver vos propres cheveux, de les toucher et de les coiffer, sans qu’ils nécessitent de précaution particulière.

Plusieurs séances de micro greffes peuvent être réalisées (à 6 mois d’intervalle). Pour une calvitie moyenne, il faut habituellement prévoir 1 à 2 séances, apportant chacune 800 à 1,000 micro-greffons soit environ 3,000 cheveux. Cette intervention est en pratique de réalisation très courante en chirurgie esthétique : chaque année, plusieurs milliers de personnes en bénéficient sans problème, avec des suites opératoires simples et sont très satisfaites du résultat. C’est une technique sûre et efficace.

Notre clinique est agrée par le Ministère de la santé et a reçu le nouvel agrément pour les interventions de chirurgie esthétique (lois du 4 mars 2004). Elle présente toutes les garanties de sécurité sanitaire. Le personnel y est hautement qualifié. Un patient qui vient demander un avis sera toujours conseillé objectivement et honnêtement. Un délai de réflexion est toujours préconisé avant de fixer une date d’intervention.
 

 

La microgreffe de cheveux en bref

  1. Sans douleur : aucune sensation désagréable pendant l’intervention
  2. Sans pansement : le patient quitte la clinique sans aucun pansement sur la tête
  3. Sans fils à retirer : les fils utilisés sont très fins et totalement résorbés après plusieurs jours
  4. 100% de réussite : aucun échec de résultat observé dans notre expérience de 12 années
  5. Résultats naturels : répartition très naturelle des cheveux, aucun aspect de "champ de poireaux"
     

L'intervention se déroule sous anesthésie locale assistée. L’acte se fait en ambulatoire, vous ne resterez que quelques heures à la clinique.

  • Une bandelette est prélevée à l’arrière, dans une zone où les cheveux ne tombent pas (ils sont, dans cette région, programmés génétiquement pour durer toute la vie).
     
  • Ensuite on referme par des fils résorbables, avec une technique spécifique qui permet d’obtenir une cicatrice très peu visible. Il restera une très fine cicatrice camouflée par les cheveux environnants.
     
  • Cette bandelette prélevée va être découpées en petits greffons comportant chacun 1 à 4 cheveux.
     
  • Devant sur la ligne antérieure du cuir chevelu on implante des microgreffes de 1 à 2 cheveux. C’est la zone qui est esthétiquement la plus sensible. Sur l’arrière du crâne on implante des minicrogreffes de 2 à 3 voire 4 cheveux afin de donner le plus de masse et de volume possible. Les cheveux sont implantés dans le sens naturel de la repousse afin de se fondre parfaitement dans la chevelure existante.
     
  • Le patient ressort sans pansement. De fines croûtes peuvent durer une dizaine de jours.

Suites de l’intervention

* Un traitement anti-douleur sera prescrit pour les jours qui suivent.

* Le premier shampooing se fera dès le lendemain de l’intervention en évitant de frotter les zones greffées. Les shampooings doux sont recommandés.

* Les premiers jours, vous pourrez noter plusieurs signes transitoires et normaux :

  • Un oedème (gonflement) : maximum du 3ème au 5ème jour, il est d’abord localisé en haut du front puis descend (sous l’effet de la pesanteur) vers la racine du nez et les paupières ; il est normal et sans gravité ; il disparaît totalement sans trace au 5ème jour. Pour limiter cet œdème, vous pouvez mettre un bandeau sur le front (type bandeau de tennis).
     
  • Un engourdissement de la peau qui pourra paraître cartonnée, avec parfois quelques zones insensibles (une sensibilité normale est habituellement retrouvée en quelques mois).

* De petites croûtes apparaissent dès le 3ème jour et tombent naturellement après quelques jours.

* La repousse s’effectue dès le 15e jour et se poursuit jusqu’au 6e mois. Une visite de contrôle est nécessaire vers le 20e jour, puis au 6e mois pour apprécier le résultat.

* L’aspect des cheveux s’améliore jusqu’au 12e mois : les nouveaux cheveux deviennent progressivement plus denses et plus épais. Vous aurez alors la satisfaction de retrouver vos propres cheveux, de les toucher et de les coiffer, sans qu’ils nécessitent de précaution particulière.

La calvitie de la femme

La chute de cheveux chez la femme peut relever de plusieurs causes (carence en fer, perturbation hormonale, grossesse, ménopause…).

Il faut dans un premier temps tenter un traitement médical de toutes ces causes possibles. C’est le dermatologue qui est le spécialiste compétent. Cependant, quand l’alopécie est installée depuis des années, avec un aspect clairsemé laissant voir le crâne et que tous les traitements classiques n’ont apporté aucune amélioration cosmétique visible un traitement chirurgical par micro-greffe peut être envisagé. La technique est la même que pour l’homme.

Questions fréquentes (micro-greffes de cheveux)

Pour rappel, seule une consultation chez un chirurgien esthétique peut vous apporter une information personnalisée.

La technique "fue" est-elle une bonne alternative ?

C’est une technique qui nécessite des incisions cylindriques pour le prélèvement et des ponctions pour la réimplantation. Lors du prélèvement le forêt détruit un grand nombre de bulbes. Au niveau de la zone donneuse, à la place d’une fine cicatrice, la FUE laisse un aspect "mité" très inesthétique et difficile à dissimuler. A choisir entre un aspect "mité" et une cicatrice très fine, nous préférons pour nos patients la deuxième solution.

La technique de mise en place des greffons dans "l’implanteur" nécessite une manipulation traumatique avec risque de mort des bulbes (le taux de repousse est donc moins bon qu’avec les autres techniques). Les suites opératoires ne sont pas améliorées dans cette technique et les résultats sont globalement moins bon. Son seul intérêt est la possibilité de pouvoir prélever encore quelques greffons chez les patients qui n’ont plus de souplesse suffisante au niveau de la couronne après plusieurs prélèvements par bandelettes (situation très rare en pratique).

La présence d’un anesthésiste est-elle nécessaire ?

Pour le confort et la sécurité de nos patients, la présence d’un anesthésiste est nécessaire. Outre la surveillance des paramètres de base du patient, l’anesthésiste permet une absence totale de douleur ou d’inconfort. Le patient est ainsi parfaitement relaxé et somnole pendant la plus grande partie de l’intervention. Ceci nous permet d’effectuer des séances importantes comportant souvent plus de 1,000 microgreffes (soit environ 3,000 cheveux).

Y a-t-il des risques lors d’une séance de micro-greffes de cheveux ?

Les risques sont limités au maximum grâce à l’expérience et à la compétence qu’offre une équipe entraînée. Les complications sont rares et toujours mineures : en pratique, l’immense majorité des interventions se passe sans aucun problème et les patients sont très satisfaits du résultat.

Dois-je arrêter le sport après l’intervention ?

Les sports (y compris nautiques), sauna et hammam doivent êtres arrêtés pendant 3 semaines après l’intervention.

Quand le résultat est-il visible ?

Quatre mois après l’intervention, les cheveux greffés auront une longueur de 1 cm environ. Ils continueront à pousser sans jamais retomber.

A quel âge peut-on pratiquer une greffe de cheveux ?

Cette intervention est en théorie possible à tout âge. Cependant, dans certains cas particuliers, elle est déconseillée, en raison de l’évolution très sévère prévisible de la calvitie.

Où a lieu l’intervention ?

Ces interventions doivent être réalisées dans des structures de chirurgie esthétique adaptées. Ces cliniques doivent comporter tout l’équipement et le matériel de sécurité nécessaire (cardioscope servant à surveiller la fréquence cardiaque et le rythme du cœur ; oxymétre servant à détecter l’oxygénation du sang ; défibrillateur servant en cas de trouble du rythme cardiaque). Bien entendu notre clinique est équipée de tout le matériel nécessaire à la stérilisation et bénéficie des conditions d’asepsies rigoureuses en accord avec la réglementation actuelle.

Combien de temps dure une séance de micro-greffes ?

L’intervention en elle-même dure environ 3 heures. Il faut prévoir une surveillance d’une à 2 heures après l’intervention puis le retour à la maison est possible.

Quel est le déroulement de l’intervention ?

  • Prélèvement des micro greffons : vous serez allongé 30 minutes sur le ventre pour le prélèvement des cheveux au dessus de la nuque. Cela crée une cicatrice très fine et totalement dissimulée par les cheveux environnants immédiatement après l’intervention.. D’autres prélèvements ultérieurs seront possibles.
     
  • Ces bandelettes sont ensuite découpées en plusieurs centaines de micros greffons, comportant 1 à 4 cheveux chacun et mesurant pour les plus fins moins d’un demi-millimètre de diamètre. Afin d’obtenir un résultat esthétique naturel, dans la région antérieure (front) les cheveux sont placés un à un. L’aspect en « cheveux de poupées » n’existe plus grâce à ce procédé. Dans les régions plus postérieures, afin d’apporter beaucoup de volume et de densité, les micro greffons sont légèrement plus volumineux.
     
  • Sutures : Elles sont réalisées avec des fils fins résorbables (détruits par l’organisme en quelques jours). Seule la zone où sont prélevés les cheveux nécessite une suture ; les implants tiennent en place sans aucune suture.
     
  • Aucun pansement n’est nécessaire. Le patient quitte la clinique après une à 2 heures de repos et de surveillance.

Quel est le délai avant de voir un résultat significatif ?

Début de la repousse : 2 à 4 mois. Vitesse de repousse du cheveu : 1 cm par mois. En pratique, il faut 6 à 12 mois pour obtenir le résultat final.

Peut-on faire plusieurs séances ?

Il est possible de prévoir plusieurs séances à quelques mois d’intervalle lorsque l’on souhaite une forte densité.

Existe-t-il des phénomènes de rejet ?

Non, car aucun corps étranger n’est utilisé dans ce procédé mais seulement les cheveux de celui que l’on implante : l’organisme les reconnaît et les accepte sans difficulté.

Quelles sont les recommandations avant une séance de micro-greffes de cheveux ?

Avant l'intervention, n'oubliez pas :

  • Si vos cheveux sont très courts, de laisser pousser pendant environ un mois les cheveux de la zone où seront prélevés les micro greffons (c’est-à-dire au-dessus de la nuque, entre les deux oreilles) afin que la suture soit masquée.
     
  • De ne prendre aucun médicament contenant de l’aspirine ou des anti-inflammatoires dans les 10 jours précédents l’intervention (si un tel traitement vous est prescrit par un autre médecin, il faut impérativement me prévenir avant l’intervention).
     
  • Vous pourrez regagner votre domicile quelque temps après la fin de l’intervention, mais vous ne devrez pas conduire votre véhicule le jour de l’intervention.

Le jour de l'intervention :

  • Ne portez pas de vêtements à col fermé, comme des tee-shirts par exemple, qui seraient difficiles à remettre après l’intervention.
     
  • Vous devrez vous laver les cheveux la veille et le matin de l’intervention avec un shampoing doux.