Lifting des seins, questions fréquentes

Le lifting des seins aussi appelé mastopexie est une intervention de chirurgie esthétique mammaire courante pour corriger une ptôse mammaire, c’est-à-dire une chute des seins.

Il permet de :

  • Retirer un excès de peau, afin de remonter le sein et le regalber ;

  • Replacer l’aréole et le mamelon en position haute ;

  • Concentrer et remonter la glande mammaire lorsqu’elle est responsable de la ptôse ;

  • Réduire le diamètre de l’aréole lorsqu’il s’est élargi.

J’ai sélectionné et répondu aux 20 questions les plus fréquentes concernant le lifting des seins ou mastopexie, afin de vous éclairer lors de vos recherches sur l’intervention.

Spécificités liées à un lifting des seins

1. Quels sont les signes qui indiquent que ma poitrine pourrait bénéficier d’une mastopexie ?

Toute patiente présentant une ptose des seins peut bénéficier d’une cure à travers la mastopexie. Les signes sont les suivants :

  • Un affaissement de la poitrine ;

  • Des seins dits “gants de toilette” (plats et larges) ;

  • Une aréole élargie ;

  • Une aréole et un mamelon en position basse ;

  • Un excès de peau.

2. Comment corriger la ptose mammaire sans chirurgie ?

Il n’existe aucune technique permettant de corriger une ptôse de la poitrine sans chirurgie esthétique. L’augmentation de volume des seins par implants ou lipofilling permet une légère correction de la ptose, puisque cela permet de remplir la poitrine et de retendre les tissus. Néanmoins, si vous présentez une ptôse mammaire importante, seule la mastopexie est efficace.

3. Peut-on augmenter le volume des seins au cours d’un lifting mammaire ?

Oui. Il est tout à fait possible d’associer le lifting des seins à une augmentation des seins, par pose de prothèses mammaires ou par lipofilling.

4. La correction de la ptôse mammaire permet-elle de corriger une asymétrie ?

Oui. Lorsqu’une asymétrie est présente, la cure de ptose mammaire permettra de redimensionner les seins à la même taille. Il s’agit généralement d’enlever de la masse sur l’un des deux seins.

La plastie mammaire permet de regalber la poitrine de façon plus arrondie et harmonieuse.

5. À quel âge se manifeste la ptôse mammaire ?

Bien que la ptose mammaire soit favorisée par l’âge, avec les phénomènes de relâchement cutané et de perte en fermeté, elle peut toucher les femmes de tous les âges. Pour certaines, cela commence depuis l’adolescence, mais le plus souvent la ptôse est présente suite à une ou plusieurs grossesses et allaitements.

6. Une ptôse mammaire peut-elle récidiver après un lifting des seins ?

Oui. Le vieillissement des seins se poursuit après l’intervention. De plus, les variations de poids peuvent avoir un impact, notamment la perte de poids post-grossesse.

7. Peut-on renouveler l’intervention plusieurs fois ?

Dans le cas d’une récidive de ptôse mammaire, il est possible de renouveler la correction avec un lifting de la poitrine plusieurs fois.

8. Est-ce grave si j’ai mes règles au moment de l’intervention ?

Cela n’a absolument aucune incidence.

9. Cure de ptose et cancer du sein.

Il vous sera demandé de réaliser une mammographie, ainsi qu’une échographie mammaire avant votre lifting des seins.
Un antécédent de cancer du sein ne pose pas de problème pour effectuer un lifting mammaire.
De même, l’opération n’impacte ni négativement ni positivement le risque de cancer.

Grossesse, allaitement et lifting des seins

10. Une grossesse est-elle possible après une mastopexie ?

Il n’existe aucune contre-indication à une grossesse après à une mastopexie. Cependant, il est préférable pour la patiente d’attendre 6 mois après l’opération, afin d’éviter au maximum d’altérer le résultat obtenu.

Il s’agit aussi de s’assurer que la patiente a cicatrisé et que les tissus de la poitrine sont stabilisés, pour éviter l’impact d’une grossesse sur les cicatrices.

De même, pour garantir un résultat optimal à long terme, la patiente doit surveiller son poids.

Soyez consciente qu’une grossesse peut directement impacter l’aspect des seins. Il est généralement conseillé d’attendre qu’une femme ait enfanté pour réaliser cette opération de chirurgie esthétique mammaire.

11. Le lifting mammaire empêche-t-il l’allaitement ?

En principe lorsque la correction de la ptôse mammaire n’est pas associée à une réduction du volume des seins, il n’y aura aucune conséquence sur l’allaitement. Il est donc possible d’allaiter après un lifting mammaire.

Lorsque la mastopexie est associée à une réduction de la poitrine et s’il y a eu détachement de l’aréole et du mamelon de la glande mammaire, la lactation ne sera possible qu’en cas de régénération des canaux mammaires sectionnés lors de l’intervention. La possibilité d’allaitement sera plus favorable encore si peu de tissus glandulaires ont été retirés.

Cependant, ne soyons pas alarmiste, car dans la majorité des cas, les canaux mammaires sont préservés pour vous permettre d’allaiter.

Parlez-en à votre chirurgien dès votre première consultation, afin de connaître son diagnostic. Le degré de ptôse que vous présenterez pourra impacter votre capacité d’allaitement.

12. J’ai les seins qui tombent après ma grossesse, cette intervention peut-elle être prise en charge par la sécurité sociale en tant que chirurgie réparatrice ?

Non. Cette intervention est considérée comme une opération de chirurgie esthétique. Elle n’est donc pas prise en charge par la sécurité sociale.

Cicatrices suite à un lifting des seins

13. Pendant combien de temps la mastopexie laisse t-elle des cicatrices ?

Les cicatrices sont définitives, mais dans la plupart des cas elles deviennent très peu visibles après 8 à 12 mois.

14. Au bout de combien de temps les cicatrices seront-elles définitives ?

Les premiers mois, vos cicatrices seront généralement rougeâtres, mais elles s’estompent rapidement. Il faut compter 12 mois pour voir un résultat final et connaître l’aspect final de vos cicatrices. Avec de bons soins, vos cicatrices seront pratiquement invisibles.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le soin à apporter à vos cicatrices, je vous invite à lire Les conseils du Docteur Franchi : prenez soin de vos cicatrices.

15. Puis-je mettre ma poitrine au soleil cet été ?

Tant que vos cicatrices sont roses, il est recommandé de ne pas les exposer au soleil, soit pendant environ les 12 mois suivant le lifting mammaire. N’oubliez pas que votre vigilance, les soins apportés à vos cicatrices et les précautions que vous prendrez pour protéger vos cicatrices ont un impact majeur sur votre cicatrisation et l’aspect final de vos cicatrices.

16. Est-ce que les mamelons seront touchés par le bistouri ?

Oui. Une cicatrice ronde sera située autour de la plaque aréolaire. La Plaque Aréolaire et le Mamelon sont touchés lors du lifting mammaire pour les repositionner plus en hauteur sur le sein, mais aussi lorsqu’il est nécessaire de redimensionner une aréole élargie.

Après une mastopexie

17. Peut-on avoir des rapports sexuels après l’intervention ?

Il faut attendre une semaine après votre lifting des seins.

18. Les sensations restent-elles les mêmes après l’intervention ?

Elles peuvent être différentes, moins bonnes au début, puis cela à tendance à s’améliorer après quelques mois, pour devenir parfois meilleures qu’auparavant.

19. Puis-je conduire ?

Il faut attendre une semaine avant de reprendre la conduite.

20. Puis-je m’occuper de mes enfants et de la maison après l’intervention ?

Oui, vous pouvez vous occuper de vos enfants, mais il est recommandé de ne pas les porter pendant environ une semaine. De façon globale, il ne vous faudra pas porter de charges lourdes pendant cette période.

Pour en savoir plus sur les cicatrices dues à un lifting des seins et pour voir des photos avant / après lifting des seins, je vous invite à consulter “Le lifting mammaire pour corriger une ptôse mammaire.”